Nos tutelles

CNRS UPS Enseeiht

Rechercher




Accueil > Carnet

Bernard de FORNEL nous a quitté mercredi 1 Avril 2020

par David Bonnafous - publié le

JPEG - 9.5 koBernard de FORNEL, Professeur des Universités Classe Exceptionnelle, à l’INP de Toulouse et chercheur au LEEI (devenu LAPLACE) est décédé emporté par le COVID-19.

Ingénieur de l’ENSEEIHT en 1965, il est devenu chercheur au LEEI. Après y avoir soutenu sa thèse de Docteur Ingénieur (1969), il a préparé un Doctorat d’Etat (1976).

Professeur des Universités à l’INPT/ENSEEIHT, il a créé en 1979 un nouveau Groupe de recherche sur le thème de la « Commande des Systèmes Electriques » devenu aujourd’hui « CODIASE » (Commande et Diagnostic des Systèmes électriques) dans la structure de recherche actuelle.

Il fut un des pionniers sur les « Commandes Temps Réel des Machines Electriques » qui ont trouvé un large écho dans l’industrie.

A ce titre, il était reconnu comme un acteur de référence par la communauté du Génie Electrique sur le plan national et international. Il est auteur et co-auteur de 200 publications scientifiques illustrant les recherches menées.

Bernard de FORNEL a dirigé de 1983 à 1994 la Filière Electrotechnique de l’ENSEEIHT et a fortement motivé les élèves–ingénieurs à se diriger vers la Recherche qu’elle soit académique ou industrielle. Il a attiré au LEEI puis au LAPLACE de nombreux doctorants français et internationaux venant du monde entier : Allemagne, Pologne, Roumanie, Tunisie, Egypte, Maroc, Chine, Brésil, Mexique. Ainsi, il a dirigé une quarantaine de thèses de l’INP de Toulouse et nombre de ses doctorants ont ou ont eu d’importantes responsabilités en France ou à l’étranger. Il a ouvert des voies de coopération toujours actives aujourd’hui pour la plupart.

Il a animé pendant 5 ans un Inter GDR (Groupement de Recherche) qui réunissait les chercheurs des communautés nationales du Génie Electrique et de l’Automatique. Elu au nom du Club EEA, au CNU (Conseil National des Universités), il s’est investi activement dans les travaux de cette institution nationale pendant deux mandats 1996-2003.

Passionné, exigeant, rigoureux et compétent, Bernard de FORNEL a fourni beaucoup d’énergie pour contribuer et parfois innover sur ses thématiques scientifiques de prédilection. Il encourageait ses collaborateurs avec simplicité, honnêteté scientifique et humanisme. Cet humanisme, qui le caractérise pleinement, s’est aussi distingué par son activité associative particulièrement riche qui s’est intensifiée après son départ à la retraite en 2003.

Les nombreux témoignages consultables ci-dessous illustrent bien le parcours exemplaire de l’homme et du chercheur ainsi que le vide laissé par la disparition de notre collègue.

Témoignages à consulter