Nos tutelles

CNRS UPS Enseeiht

Rechercher



Groupes de recherche


Accueil > Groupes de Recherche > Groupe de Recherche Energétique, Plasmas et Hors Equilibre

Présentation

par Freddy Gaboriau - publié le , mis à jour le

Le groupe GREPHE se compose de 15 chercheurs et enseignants-chercheurs, d’un assistant-ingénieur et d’une quinzaine de doctorants et post-doctorants.

Les activités de recherche du groupe se situent à l’interface entre la physique et l’ingénierie. Les systèmes physiques étudiés sont pour la plupart hors-équilibre ou très éloignés de l’équilibre thermodynamique, dans les domaines des plasma froids et de la thermique.

L’équipe mène des recherches amont basées sur l’expérience et la modélisation pour lever des verrous scientifiques et technologiques dans des domaines d’applications divers en physique des plasmas et en énergétique. Parmi ces domaines d’applications, on peut citer la propulsion spatiale à plasma, la source d’ions pour l’injecteur de neutres d’ITER, la séparation massique par plasma, les métamatériaux microonde à base de plasma, les boucles diphasiques à pompage capillaire pour la gestion thermique de l’électronique, l’intensification des transferts thermiques par morphing de paroi ou par des méthodes EHD.

L’équipe a développé une forte expertise dans la modélisation et la simulation des plasmas-hors-équilibre et des phénomènes de transfert radiatif : modèles particulaires, fluides et hybrides en physique des plasmas, méthodes de Monte Carlo, formulation intégrale de l’équation de Boltzmann, méthode Boltzmann sur réseau en physique des transferts thermique. Elle joue un rôle actif dans le développement de bases de données (LXCat pour les sections efficaces electron-molécule dans les plasmas, sections efficaces d’absorption dans les mélanges de gaz pour application aux modèles de circulation atmosphérique planétaire ou à la combustion) ainsi que dans la plateforme EDSTAR (modélisation de systèmes thermiques complexes) et la start-up MESOSTAR.

Tout en consolidant son expertise en théorie et modélisation, l’équipe GREPHE poursuit le développement d’une activité expérimentale représentant 30% de ses activités. Les expériences sont conçues avec deux objectifs principaux : apporter des éléments de validation aux modèles développés par l’équipe et étudier de nouveaux concepts.