Nos tutelles

CNRS UPS Enseeiht

Rechercher




Accueil > Actualités

Claquage microonde par retournement temporel

par Laurence Laffont - publié le , mis à jour le

La soutenance de thèse de Valentin MAZIÈRES intitulée "Claquage microonde par Retournement Temporel" aura lieu le 27 novembre 2020 à 9h30 en visioconférence.

Les travaux de thèse ont été encadrés par Olivier Pascal, Romain Pascaud, Laurent Liard, Simon Dap et Richard Clergereaux.

JPEG - 137.7 ko

Lien Zoom :

Sujet : Soutenance Thèse Valentin MAZIERES
Heure : 27 nov. 2020 09:30 AM Paris

Participer à la réunion Zoom :
https://univ-tlse3-fr.zoom.us/j/83400095274

ID de réunion : 834 0009 5274

La visioconférence sera accessible dès 9h15. Pensez à éteindre vos micros et caméras en vous connectant.

Résumé :

Les propriétés physiques des plasmas offrent des applications diverses et intéressantes, en exploitant leurs propriétés lumineuses (néon…), en accélérant les particules chargées pour mettre en mouvement des satellites ou encore en exploitant leur interaction avec des matériaux (traitement de surface…).
La génération d’un plasma nécessite la transmission d’une certaine énergie à un gaz, que ce soit sous forme de chaleur ou sous forme électrique.
Dans le cas de cette dernière, l’utilisation de microondes se révèle particulièrement intéressante.
En général, le transfert d’énergie microondes aux électrons se fait en exploitant la faculté des cavités résonantes à intensifier le champ électrique. Cependant, la dimension du substrat qu’il est possible de traiter avec ces techniques usuelles est limitée. Or, il y a un besoin croissant d’explorer et de développer des sources plasmas permettant un contrôle dans des cavités de grandes dimensions. De plus, dans le cas des techniques habituellement utilisées, la position du plasma est déterminée et fixée par la géométrie du système.
Nous proposons dans cette thèse une technique innovante dont d’objectif est de s’affranchir des limitations des techniques actuelles en permettant un contrôle des plasmas en cavité à grandes dimensions complètement indépendant de sa géométrie.
L’idée est de travailler sur la forme d’onde du signal excitateur. En cavité, cette forme d’onde détermine la façon dont les ondes se comportent en son sein. Ainsi en manipulant cette forme d’onde astucieusement, il est possible de contrôler dynamiquement la position des plasmas dans les cavités et ce dans des cavités de grandes dimensions.
La technique de contrôle des ondes qui nous paraît la plus évidente pour répondre à cet objectif est le Retournement Temporel, qui permet de focaliser spatio-temporellement l’énergie électromagnétique.
Le but de la thèse consiste à utiliser le Retournement Temporel pour transférer localement de l’énergie aux électrons et ainsi générer un plasma local, dont la position est dynamiquement contrôlée, comme un « pinceau plasma ». Dans ce cas, modifier la forme d’onde du signal transmis à la cavité permettra de contrôler dynamiquement la position du plasma dans la cavité, qui sera alors indépendante de la géométrie de la cavité. De plus ce contrôle sera d’autant meilleur que la cavité sera de grandes dimensions.
Les résultats obtenus durant cette thèse constituent les premiers plasmas jamais amorcés par Retournement Temporel.

Mots-clés :
Source plasma, Retournement Temporel, Cavité réverbérante microonde, Plasma nanoseconde